german_culture berlin_germany


Google
 
Web www.germanculture.com.ua
english french spanish chinese


Accueil

Architecture
Art
Beauty/Health
Biere
Business/Economy
Voitures
Celebrites
Noel
Dictionnaires
Education
Fashion/Clothes
Nourriture
Galeries
Homosexuels
Genealogie
Allemands A l'etranger
Histoire
Vacances
Aide De Travail
Apprenez L'Allemand
Loi
Litterature
Loveparade

Films
Musique
Nazi
Nouvelles
Oktoberfest

Philosophie
Traditions
Voyage vers l'Allemagne
Vins

Plus de matieres...

Faits Sur L'Allemagne
Forces Armees
Education
Economie
histoire
Geographie
Mass media
La politique
Societe

Histoire Allemande
Histoire Des debuts
Histoire Medievale
La Guerre De Trente Ans
Republique De Weimar
Le Troisieme Reich
D'apres-guerre
Ere De Honecker
Mur De Berlin
Bismarck

Recettes Allemandes
Salades
Plats Principaux
Desserts
Traitement au four
Gateau De Chocolat Allemand
Plats De Paques
Plats De Halloween
Plats De Noel

Comment en en Allemagne
Articles
Jeux

AddThis Social Bookmark Button

 

Martin Luther

La veille de tout le jour de saints en 1517, Martin Luther , un professeur de la théologie à l'université de Wittenberg en Saxe, signalé quatre-vingt-quinze thèses sur une porte d'église. Le souci primaire de Luther était la vente des indulgences -- concessions papales de punition réduite dans la vie après la mort, y compris des dégagements de purgatoire. D'abord écrit dans le latin, les thèses ont été bientôt traduites en Allemand et largement distribuées. Appelé par des autorités d'église pour expliquer ses écritures, Martin Luther est devenu embrouillé dans davantage de polémique et dans 1520 a écrit ses trois régions plus célèbres, dans lesquelles il a attaqué le papacy et a exposé la corruption d'église, a reconnu la validité seulement de deux des sept sacrements, et a plaidé pour la suprématie travaux d'excédent de foi de bons. En 1521 Luther a été appelé pour sembler avant empereur Charles V au régime des vers. Refusant à recant ses écritures, il a été interdit sous l'édit des vers. Sécrété loin par le gouverneur de la Saxe, Frederick le sage, Luther a retraité au château de Wartburg, où il a travaillé à une traduction du nouveau testament et a écrit de nombreuses régions religieuses.

Martin Luther disagreements with the doctrines of the Roman Catholic Church set off a chain of events that within a few decades destroyed Germany's religious unity. Although one of the most influential figures in German history, Luther was only one of many who were critical of the Roman Catholic Church. However, because of the power of his ideas and the enormous influence of his writings, it is he who is regarded as the initiator of the Protestant Reformation. Luther quickly acquired a large following among those disgusted by rampant church corruption and unfulfilled by mechanistic religious services. Many warmed to his contention that religion must be simplified into a close relationship of human beings with God without the extensive mediation of the Roman Catholic Church and its accretion of tradition.

Luther magnified the inherent potency of his ideas by articulating them in a language that was without rival in clarity and force. He strove to make the Scriptures accessible to ordinary worshipers by translating them into vernacular German. This he did with such genius that the German dialect he used became the written language of all of Germany. Without Luther's translation of the Bible, Germany might have come to use a number of mutually incomprehensible languages, as was the case in the northwestern part of the Holy Roman Empire, where local dialects evolved into what is now modern Dutch. Luther a également écrit les hymnes qui sont encore chantées dans des services religieux chrétiens partout dans le monde.

Une raison moins exaltée de la distribution large des doctrines de Luther était le développement de l'impression avec le type mobile. La réforme a créé une demande de toutes sortes d'écritures religieuses. Le lectorat était si grand que le nombre de livres ait imprimé en Allemagne accrue environ de 150 de 1518 à presque 1.000 six ans après.

Les idées de Luther ont bientôt fusionné dans un corps des doctrines appelées Lutheranism. Les défenseurs puissants tels que des princes et des villes libres ont accepté Lutheranism pour beaucoup de raisons, certains parce qu'ils ont sincèrement soutenu la réforme, d'autres hors de art de l'auto-portrait-interest étroit. Dans quelques secteurs, une juridiction adopterait Lutheranism parce qu'un grand état voisin avait fait ainsi. Dans d'autres secteurs, les règles l'ont accepté parce qu'elles ont cherché à garder la main au-dessus de leurs sujets qui l'avaient embrassée plus tôt. Presque toutes les villes impériales sont devenues luthériennes, malgré le fait que l'empereur, à qui elles étaient subalterne, était hostile au mouvement. Les historiens n'ont trouvé aucune explication persuasive de pourquoi un secteur est devenu Luthérien et des autres pas , parce que tant de facteurs sociaux, économiques, et religieux étaient impliqués.

Etant donné la nature révolutionnaire de Lutheranism et les tensions économiques et politiques de la période, il n'étonne pas que la réforme est bientôt devenue marquée par violence et extrémisme. La guerre des chevaliers de 1522-23, dans laquelle les membres de la noblesse inférieure se sont rebellés contre les autorités en Allemagne du sud-ouest, a été rapidement écrasée. Certains des chevaliers saccageants étaient les défenseurs ardents de Luther. La guerre des paysans de 1524-25 était plus sérieuse, impliquer autant d'en tant que 300.000 paysans en Allemagne du sud-ouest et centrale. Influencé légèrement les nouvelles idées religieuses mais en répondant la plupart du temps à changer des conditions économiques, la rébellion des paysans écartée rapidement, mais sans coordination. Il a également reçu l'appui de quelques habitants mécontents de ville et de quelques nobles des bras qui ont mené ses armées loqueteuses. Bien que la rébellion des paysans ait été le plus grand soulèvement dans l'histoire allemande, elle a été rapidement supprimée, avec environ 100.000 accidents. Dans le 1530s, l'Anabaptists, une section radicale de chrétien, a saisi plusieurs villes, leur devoir objectif construire une société juste. Elles de même ont été brutalement supprimées par les autorités.

Martin Luther s'est opposé à la cause des paysans et a écrit une région passionnée exigeant leur suppression rapide. De quelque manière que radical ses vues religieuses, Luther étaient un conservateur social et politique. Il a cru que l'extrémité du monde était des affaires pratiques imminentes et considérées en tant qu'ayant peu d'importance comparée à l'effort de gagner le salut éternel. Par conséquent, il a conseillé l'obéissance aux autorités mondaines s'ils permettaient la liberté de culte. Lutheranism est devenu ainsi des moyens de confirmer le statu quo mondain et les chefs qui ont adopté la nouvelle foi. Contrairement à l'Angleterre, où le Protestantisme a maintenu un élément social radical significatif, le Protestantisme allemand est devenu une partie intégrale de l'état. Quelques historiens maintiennent que cette intégration d'état et d'église a privé l'Allemagne d'une tradition profondément enracinée de la dissidence politique comme trouvé en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

- Réforme Protestante  
- Résistance à Lutheranism  
- La paix d'Augsbourg 

 

 

 

 

   
 
 

Google
 
Web www.germanculture.com.ua

 
La publiciteCopyrightTatyana Gordeeva1998-2009Politique D'Intimite. Carte D'Emplacement
Actionne presCompagnie Alex-Designs.com de conception de site Web